La Serre de Roquefort des Corbières 05/04/2015 -


Très beau promontoire des Corbières Maritimes
 
A la sortie du village par le Chemin de la Triolle, nous suivons le Sentier Cathare que l'on abandonne après 500 m. Une sente étroite se faufile dans la garrigue vers Les Caulasses et le Plat de Vabina. Sur la gauche une cavité se remarque: il s'agit d'une petite "baume" (grotte) anciennement aménagée en bergerie. Puis plus loin des Capitelles, témoin de l'intense activité pastorale.
Le sentier continu, la vue sur les environs se dégage au fur et à mesure de la montée. Après le passage dans les taillis du Clot de l'Alader, virage à gauche vers le Clot de l'Aigue et le Roc de l'Infitou, la piste nous mène à un col et redescend vers Roquebesse. Du sommet, la vue est remarquable sur le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise, avec au sud les Albères et à l'ouest le Massif du Canigou.
Continuant notre randonnée nous traversons le Plat de la Lauze. Bifurcation à gauche, un chemin étroit descend dans la Combe de la Clotte, longeant une belle baume bergerie fermée par des murs.
Plus bas des Bornes Milliaires qui jalonnaient la Voie Domitia tous les milles romains (soit 1481,50m). Ces bornes ont été réutilisées au coeur d'une nouvelle construction (moulin à huile).
Enfin nous reprenons le Sentier Cathare pour le retour vers Roquefort par la Combe de Bouc en admirant une nouvelle "baume" toujours aménagée en bergerie.
Belle randonnée, malgré la tramontane, au coeur d'une garrigue parsemée de vestige de l'époque romaine, de bergeries et de capitelles.
Durée totale 5h50 pour un dénivelé de 550 m.
 
          André
 
Bornes Milliaires: monolithes d'environ 2 mètres de haut gravés du nom de l'empereur qui l'a fait érigé et de la distance qui restait à parcourir vers les différentes provinces.     
 
 
 
 
                                                           

publié par